coaching-montelimar.com - le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Etre à sa place (1ère partie)

Bulle

TEXTE EN 2 PARTIES.
(1ère partie)

Trouver sa place juste
Être à sa place ne signifie pas se plier docilement aux prérogatives d'un environnement (qu'il soit familial, social ou professionnel) mais c'est savoir s'ajuster en toutes circonstances à ses propres limites (sans les surestimer ni les sous-estimer).
Or, comment peut-on définir sa place quand on n'a pas conscience de ses limites ?
Et comment définir ses limites sans faire abstraction de toutes les contraintes familiales et culturelles qui pèsent sur soi ? C'est bien souvent la nature de l'éducation reçue durant l'enfance et les habitudes familiales, sociales et culturelles qui déterminent le comportement de l'adulte ; l'enfant se voyant généralement à travers le regard que les autres (parents, enseignants, ...) posent sur lui, il se construit une image de lui-même en fonction de ces différents filtres ; c'est donc cette image-là qui le conduira plus tard à occuper la place qu'il estime (à tort ou à raison) être la sienne. Je veux dire par-là que se comparer et se juger mieux ou moins bien qu'un autre repose seulement sur une affirmation personnelle qui n'est pas forcément fondée...

Dans certaines familles, les adultes ne jouant pas leur rôle d'éducateurs, l'enfant est considéré comme le centre du monde. Evoluant de ce fait dans un environnement qui l'encourage à se croire "exceptionnel", il aura beaucoup de difficultés à redescendre ensuite du piédestal sur lequel on l'a hissé.... Ne s'étant jamais vu opposer la moindre opposition, il sera tout naturellement porté, à l'âge adulte, à continuer sur cette lancée et donc, à surestimer sa place et ses limites.

Malheureusement, la réalité qui l'attend risque fort d'être toute autre car, même s'il estime (en toute bonne foi) avoir systématiquement droit à la place d'honneur, il apprendra, à ses dépens, qu'empiéter ainsi sur le territoire d'autrui n'est pas sans risque...

A l'inverse, d'autres parents ne portent malheureusement pas suffisamment d'intérêt à leur enfant. Manquant donc de considération celui-ci aura, beaucoup de mal à s'accorder lui-même le crédit dont il a besoin pour s'épanouir avec assurance et confiance en lui. Enclin à douter de sa valeur, et donc à se sous-estimer, il trouvera naturel de systématiquement s'effacer pour laisser sa place à celui qu'il estime plus brillant que lui.

Aussi, si durant son enfance l'individu n'a pu prendre conscience de sa valeur personnelle, il devra impérativement apprendre à le faire à l'âge adulte car, avoir une bonne image de soi est la garantie de pouvoir préserver, en toutes circonstances, sa liberté de penser et d'agir. C'est donc le meilleur rempart contre toutes formes de jeux de pouvoir.
Pour en savoir + sur les jeux de pouvoir cliquer ICI

"Un enfant a besoin de se sentir considéré pour pouvoir s'accorder lui-même une valeur. Aussi, si durant son enfance il n'a reçu aucune considération de la part de ses parents il sera contraint de chercher ce crédit dans le regard d'autrui. Il doit donc attendre l'assentiment d'une autorité extérieure pour se sentir exister. Il peut donc parfois attendre très longtemps avant de pouvoir occuper la place qui est la sienne. C'est ainsi que, s'en remettant à l'approbation de ceux qu'il honore, il leur donne tout pouvoir. La seule manière de mettre fin à ce jeu de pouvoir est donc de s'accorder à soi-même le crédit dont on a besoin".
Extrait de mon livret "VALEUR ET ESTIME DE SOI

VALEUR ET ESTIME DE SOI. Sans estime de soi comment espérer trouver un emploi à sa mesure, oser défendre ses intérêts, se risquer à relever un défi et même développer une vie sociale épanouie ?
Qu'il soit utilisé comme base d'un travail personnel ou comme complément à mes suivis personnalisés, ce livret accompagne le lecteur pas à pas tout au long de son cheminement vers une meilleure image de lui-même.
Pour en savoir plus sur ce livret (format, tarif, ...) et consulter sa table des matières cliquer ICI


Pour lire la suite : occuper sa place juste.

(© Christine Coulon - juin 2012)
J'autorise la reproduction partielle ou intégrale de cet article exclusivement à des fins non commerciales, sous réserve qu'aucune modification ne soit apportée au texte initial et que mon nom Christine COULON ainsi que l'adresse de mon blog (http://blog.coaching-montelimar.com) figurent de façon lisible au bas de toute reproduction.

Votre avis m'intéresse !
Bande bleuPour me contacter (par e-mail) : contact@coaching-montelimar.com
Retrouvez-moi aussi sur Facebook
Page FAN Coaching-Montélimar (Page publique pouvant donc être consultée par tous)

Et pour ceux qui sont déjà sur Facebook,

venez vous informer, commenter, échanger, dialoguer avec nous en rejoignant Coaching-Montélimar (le groupe)

Publié le samedi 23 juin 2012 par Christine