coaching-montelimar.com - le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Doute et foi peuvent-ils faire bon ménage

Bulle

Suite à mon article précédent "CONFIANCE EN LA VIE" (pour revenir à cet article cliquer ICI), je tiens à partager un autre aspect de mon expérience qui me semble important à savoir : Le doute et la foi peuvent-ils faire bon ménage ?
A première vue, non ! Comme la nuit et le jour, ils paraissent même totalement incompatibles et pourtant.... Pourtant il est nécessaire de passer par l'un et par l'autre pour approfondir sa foi. C'est même indispensable !
Avoir foi en la Vie ne signifie donc pas que le doute ne vient plus jamais nous titiller... C'est même tout le contraire !

Il faut le savoir : développer une foi solide suppose aussi d'avoir à traverser des périodes de doutes, de questionnements, de remises en question. Sans ces phases de tâtonnement, comment la foi pourrait-elle se développer durablement ? Au moindre danger, à la moindre attaque du mental elle volerait en éclat ! Elle a donc besoin d'être étayée, fortifiée et approfondie pour pouvoir s'enraciner durablement.

Le doute survient chaque fois qu'une nouvelle mise en condition nous pousse hors de nos limites habituelles. En effet, contraint de lâcher nos comportements familiers et nos références pour aller dans le non connu, notre sécurité est de ce fait fortement remise en cause. Et par ricochet, notre foi est fragilisée. Qui peut prétendre, avec sincérité et objectivité, que lâcher prise en toute confiance quand on se trouve dans une situation inconnue est chose aisée ? Personne !

Qui induit cette inquiétude ? Notre logique mentale ! En effet, notre mental a horreur d'être pris au dépourvu. Il ne supporte donc pas de se trouver dans une situation dont il n'a pas la maîtrise et qu'il ne comprend pas car elle n'entre pas dans sa logique rationnelle. Pour notre mental, la notion de foi représente un réel danger puisque la foi repose avant tout sur une éventualité, une probabilité, en un mot, une hypothèse qu'il ne peut vérifier ! Aussi, son but est de tout mettre en oeuvre pour nous faire revenir "sur terre" ! C'est la raison pour laquelle, convaincu d'être le gardien incontournable de notre "bien-être" sa priorité est de reconquérir au plus vite le terrain perdu et reprendre ainsi "en main" le contrôle de la situation.
Profitant donc de ce moment de flottement légitime, il s'empresse de revenir sur le devant de la scène pour distiller ses "bons" conseils. S'engouffrant dans la brèche ouverte par un sentiment d'insécurité somme toute légitime, il n'a aucun mal à propager et à amplifier à notre insu un climat de peur. La suite on la connaît : l'insécurité atteignant son paroxysme, le doute apparaît, ébranlant encore un peu plus le socle de nos certitudes.

Et pourtant, malgré les apparences, ces périodes de doute sont non seulement nécessaires mais bénéfiques car, en nous invitant à faire le point sur ce qui nous habite réellement, elles contribuent à développer notre discernement. Ne jamais remettre en question ce à quoi l'on croit serait dangereux car, face au danger, l'illusion, le déni et l'obstination peuvent parfois prendre à nos yeux l'apparence de la foi...
Face aux peurs habilement propagées par le mental, il est donc important de pouvoir compter sur un cerveau bien construit et donc, sur un discernement bien affûté. C'est non seulement nécessaire mais impératif pour ne pas sombrer dans l'illusion et le déni.
En conduisant à faire le tri dans nos certitudes, le doute contribue donc bel et bien à étayer notre foi et à la fortifier car il pousse à tester régulièrement nos résistances et à les renforcer face au désir de contrôle du mental,.

Pour illustrer mes propos j'ai mis en ligne, dès hier soir, une citation de Frédéric Lenoir : La foi.

✦ Pour lire d'autres articles cliquer ICI puis rubrique "PAGE"

© Christine Coulon - octobre 2012
J'autorise la reproduction partielle ou intégrale de cet article exclusivement à des fins non commerciales, sous réserve qu'aucune modification ne soit apportée au texte initial et que mon nom Christine COULON ainsi que l'adresse de mon blog (http://blog.coaching-montelimar.com) figurent de façon lisible au bas de toute reproduction.

Votre avis m'intéresse !
Bande bleuPour me contacter (par e-mail) : contact@coaching-montelimar.com
Retrouvez-moi aussi sur Facebook
Page FAN Coaching-Montélimar (Page publique pouvant donc être consultée par tous)

Et pour ceux qui sont déjà sur Facebook,

venez vous informer, commenter, échanger, dialoguer avec nous en rejoignant Coaching-Montélimar (le groupe)

Publié le mercredi 17 octobre 2012 par Christine