coaching-montelimar.com - le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Etre prêt à se reconnaître humain

Bulle

Pour moi, se reconnaître humain c'est avant tout s'accepter sans jugement, tel que l'on est et donc, avec ses forces mais aussi ses faiblesses, ses lacunes mais aussi ses atouts !
Mais comment parvenir à poser un regard objectif sur ce qu'on est (ou pas) capable de faire sans jamais oser relever le moindre défi ? Comment trouver sa place juste si on n'est pas en mesure de reconnaître ses limites et de s'y ajuster ? En d'autres termes, comment peut-on prétendre se connaître en refusant sans cesse de confronter nos croyances à la réalité ?
Se confronter à la réalité c'est parfois se découvrir plus compétent que ce que l'on croyait être mais c'est aussi d'autres fois, réaliser qu'ayant mis la barre trop haut on ne peut la franchir... Se confronter à la réalité c'est admettre aussi parfois que notre mental ne peut pas tout contrôler car la route qui s'ouvre devant nous est tout autre que celle qu'on avait imaginée... ou que les situations qui se présentent à vivre s'inscrivent dans un registre totalement différent de celui auquel on s'attendait.

Chaque expérience vécue a donc l'avantage d'aider chaque être humain à découvrir une facette de lui-même et d'observer comment cette dernière s'exprime face à telle ou telle situation. Chaque expérience comporte donc un enseignement mais cet enseignement ne suffit pas pour conduire l'être humain a tirer concrètement profit de ses erreurs comme de ses réussites. Pour que la découverte soit féconde il faut que l'être humain intègre pleinement cette facette, autrement dit qu'il accepte résolument l'idée que, plaisante ou pas, elle fait non seulement intégralement partie de sa personnalité mais qu'elle a aussi son utilité.

Admettre ses forces et refuser ses faiblesses (et vice-versa) c'est se condamner à faire du sur place en reproduisant toujours les mêmes erreurs.

Certes, l'être humain apprend de ses erreurs, mais n'est-ce pas triste de se cantonner à vivre toujours les mêmes expériences alors qu'on a peut-être d'autres cordes à son arc ?
Mais comment s'ouvrir à d'autres champs d'expériences si on refuse systématiquement de se mettre parfois en danger ? En effet, en relevant un défi, ne court-on pas le risque de commettre une erreur, celle de se fourvoyer ? Or, avouer ouvertement s'être trompé n'est-ce pas prendre un autre risque, celui d'être la risée de tous ? Oui, très certainement, du moins si on écoute le point de vue de l'ego... C'est ce qui explique que même si l'être humain peut avoir conscience de s'être leurré il peut, dans le même temps, éprouver quelques réticences à faire spontanément machine arrière...
Pourtant, entre nous, écorner son image est-ce vraiment si dramatique ? Dans quelques mois, qui s'en souviendra ? Et quand bien même cela serait, ce n'est que la forme qui serait altérée et non le fond ! Par contre, avoir conscience de faire fausse route et persister dans l'erreur pour ne pas perdre la face est infiniment plus grave car c'est l'harmonie intérieure de l'individu qui s'en trouve profondément affectée.

Se reconnaître humain c'est donc se donner le droit de pouvoir se tromper et accepter de reconnaître son erreur sans pour autant se juger.
"Je suis un être précieux et je suis digne d'être aimé. Je peux faire des erreurs, mais je suis un être de valeur" (auteur inconnu)

✦ Pour lire d'autres articles cliquer ICI puis rubrique "PAGE"

(© Christine Coulon - novembre 2012
J'autorise la reproduction partielle ou intégrale de cet article exclusivement à des fins non commerciales, sous réserve qu'aucune modification ne soit apportée au texte initial et que mon nom Christine COULON ainsi que l'adresse de mon blog (http://blog.coaching-montelimar.com) figurent de façon lisible au bas de toute reproduction.

Votre avis m'intéresse !
Bande bleuPour me contacter (par e-mail) : contact@coaching-montelimar.com
Retrouvez-moi aussi sur Facebook
Page FAN Coaching-Montélimar (Page publique pouvant donc être consultée par tous)

Et pour ceux qui sont déjà sur Facebook,

venez vous informer, commenter, échanger, dialoguer avec nous en rejoignant Coaching-Montélimar (le groupe)

Publié le vendredi 9 novembre 2012 par Christine